CAP Constructeur en Canalisations de Travaux Publics (CRCTP)



Objectifs

Ce CAP forme à la réalisation, la maintenance ou la rénovation des réseaux hydrauliques souterrains (eau potable, eaux usées), mais aussi des canalisations de gaz ou dédiées aux réseaux dits " secs"( électrique, fibre optique,...)
À l’issue de la formation, vous serez capable de :
- Réaliser les travaux de préparation et de réfection d'un chantier de canalisations enterrées
- Construire un réseau d'assainissement en travaux publics
- Construire un réseau d'adduction d'eau potable en travaux publics

Public concerné

Niveau d’entrée 3ème (SEGPA pour un cycle en 2 ans), ou titulaire d’un CAP (pour cycle en 1 an)

Prérequis, modalités d'accès

Age : de 15 à 29 ans révolus, en contrat d’apprentissage
Age : de 16 à 25 ans révolus afin de compléter leur formation initiale.
Demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus, pour contrat de professionnalisation

Motivation à exercer le métier visé et pour la formation en alternance

Inscriptions : compléter un dossier d’inscription, participer à un entretien de validation du projet professionnel, signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation

Durée de la formation

910 heures (sur 2 ans)
Formation en présentiel

Durée du contrat

2ans, modulable en fonction du positionnement (jusqu’à 1 an supplémentaire pour les personnes en situation de handicap)

Entreprises d'accueil

Entreprises de travaux publics, de gros oeuvre, services techniques de collectivités.

Rythme de l'alternance

13 semaines en CFA en 1 ére année
13 semaines en CFA en 2 ème année

Contenu de la formation

MATIERES GENERALES
- Français, Histoire Géographie, Enseignement Moral et Civique
- Mathématiques, Sciences
- Anglais
- Arts appliqués
- EPS

MATIERES PROFESSIONNELLES
- Gestion alternance
- Technologie du métier / travaux pratiques
- Prévention Santé Environnement (SST) et autorisation d’intervention à proximité des réseaux (AIPR)
- Chef d’oeuvre

Méthodes mobilisées

- Formation en alternance
- Pédagogie de l’alternance
- Le formateur construit des séquences d’apprentissage en lien avec l’expériences en entreprise des apprenant(e)s et le métier préparé
- Des outils de liaison relatifs au suivi de l’apprentissage sont mis en place, en particulier le livret de suivi en entreprise dont l’utilisation est obligatoire
- A minima, deux visites de suivi sont menées par les formateurs par année de formation et un dialogue régulier est noué avec les maîtres d’apprentissage, tuteurs
- Pédagogie des MFR privilégiant les mises en situation ou simulations individuelles et collectives de résolution de problèmes (exercices pratiques, travaux sur plateau techniques), la mobilisation sur l’élaboration de projets une organisation coopérative des apprentissages et une responsabilité personnelle de l’apprenant(e) : plan d’étude, auto évaluation

Modalités d'évaluation

- Afin d’aider l’apprenant(e) à progresser, des évaluations régulières lui permettent de se situer par rapport aux objectifs à atteindre
- Evaluation des acquis en centre de formation (QCM, devoirs surveillés, production personnelles, entraînement aux épreuves
- Evaluation en entreprise (entretiens, visites)
- Entretiens individuels d’évaluation formative, de régulation, de médiation, de bilan
Pas de possibilité de valider cette formation par bloc de compétences.

Modalités financières

Conformément à l’article L 6211-1 du code du travail, l'apprentissage concourt aux objectifs éducatifs de la nation. Il contribue à l'insertion professionnelle(…). A ce titre, la formation est gratuite pour l’apprenti et/ou son représentant légal. Le financement de celle-ci par l’OPCO ou CNPT pour la fonction publique territoriale se fait sur la base d’un coût contrat défini par les branches professionnelles* (à défaut, fixation du coût par decret).
Les frais liés à la pension (internat et restauration) et à la cotisation à l’association apparaissent dans le contrat financier et sont à la charge de l’apprenti et/ ou son représentant légal.
*Le coût contrat OPCO est consultable selon la base diffusée par France Compétences

Rémunération

L’apprenti(e) ou le stagiaire de la formation professionnelle perçoit une rémunération déterminée en pourcentage du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance)
Rémunération consultable sur le site du ministère du travail
Cette rémunération peut être supérieure au SMIC si l’entreprise applique des accords de convention collective ou de branches professionnelles, d’entreprises proposant un salaire minimum supérieur au SMIC.
En cas de succession de contrats, la rémunération est au moins égale au minimum légal de la dernière année du précèdent contrat (même employeur ou nouvel employeur).

Matériel / Equipement

- Salles de cours équipées de vidéo projection, Espace numérique, CDI, Salle d’examen pour les CCF
- Plateau technique Atelier couvert pour réalisation d’ouvrages, extérieur réservé pour les ouvrages plus conséquents. Diverses machines et engins de chantier

Après la formation

- Suites de parcours possibles/passerelles :
CAP 1 an Conducteur d’engins ou constructeur de routes
CAP Maçon
BP métier de la piscine
BAC Pro TBORGO
BAC Pro TP
- Débouchés professionnels :
Le titulaire du CAP CRCTP pourra entrer dans la vie active pour travailler sur des chantiers du BTP.

documents téléchargeables

télécharger la fiche détaillée de la formation
planning CAP1 Canalisateur
planning CAP2 Canalisateur